EnglishFrançaisDeutsch

Anhée: Des sapins de Noël à la place des vaches

Capture

Pouvoir choisir son sapin et l’emporter, fraîchement coupé, c’est le nouveau concept que développe depuis deux ans la famille de Wouters, sur sa ferme à Anhée. La vente a démarré ce weekend pour 4 semaines

Choisir et couper son sapin de Noël dans la plantation et l’emporter directement chez soi, c’est désormais possible chez Stany de Wouters sur les hauteurs d’Anhée. Stany n’est pas pépiniériste. Mais il s’est lancé dans la production de sapins de Noël pour donner un nouvel essor à son exploitation agricole.

J’ai décidé en 2011 d’arrêter l’élevage bovin. Et, vu qu’on avait beaucoup de prairies non labourables et il a fallu trouver une autre destination. Et en 2012, on a commencé à se lancer dans la plantation de sapins de Noël. Et chaque année, on en plante entre 3 et 5 ha.

Un travail pour toute l’année, pas seulement à Noël

Pour la famille de Wouters, l’exploitation du sapin de Noël ne se limite pas aux deux mois de novembre et décembre. La plantation et l’entretien exigent un gros travail, toute l’année. Et, ce qui intéresse dorénavant la famille, c’est la démarche du circuit court, le contact direct entre le producteur et le consommateur.

On veut que tout le monde y trouve son compte. Aussi bien le producteur qui veut valoriser au mieux le produit qu’il fait, en invitant le consommateur à venir chercher sur place. Il a la fierté de montrer ce qu’il produit, comment il le produit. Il prend le temps de parler aux gens. Et le consommateur s’y retrouve aussi. Il sait ce qu’il achète, il vient le choisir lui-même. Il voit le mode de production. Le consommateur peut juger par lui-même la façon dont on travaille.

Portes ouvertes et marché de Noël

Après les gîtes à la ferme, les poules pondeuses et les sapins de Noël, l’exploitation des de Wouters espère développer d’ici 3 ou 4 ans l’agro-écologie pour diversifier encore plus son offre. Mais dans l’immédiat, elle organise des journées portes ouvertes le premier week-end de décembre. Les visiteurs pourront choisir un sapin et de découvrir le marché de Noël.

Comme nous avons stoppé le bétail, la grange est disponible… et ça correspond à notre envie de faire revenir les gens vers la ferme pour découvrir ce qui s’y passe. On invite une vingtaine d’exposants à vendre leurs produits du terroir, de bouche, d’artisanat ou de décoration en rapport avec Noël.